Centre d’étude et de pratique du bouddhisme tibétain de Montchardon

< Accueil du site

Le fil des infos, focus sur…

Enseignement de Lama Karta : La prière à sept branches

Lama Karta passe difficilement inaperçu tant sa présence marque ses interlocuteurs. Il réside à l’Institut Tibétain Yenten Ling en Belgique depuis 1987 et dont il assure la direction spirituelle depuis 1990. Il donne également des cours de bouddhisme dans plusieurs pays d’Europe et a écrit plusieurs livres dont « Introduction au bouddhisme ».

Du 1er au 2 octobre, Lama Karta commentera la prière dite à sept branches qui apparait dans la quasi-totalité des rituels du Vajrayana sous de multiples formes, mais dont le sens contenu dans chacune de ses sept parties se retrouve chaque fois.

La première branche ouvre sur l’offrande de l’hommage, antidote de l’orgueil, suivie par l’offrande de la générosité, mentale et réelle, antidote à l’avarice.
Ensuite, cette prière se poursuit par le dévoilement des fautes, moyen de purification par excellence.
Puis, par l’offrande de la réjouissance qui découle du constat de tous les actes positifs accomplis par l’ensemble des êtres, éveillés ou pas.
La cinquième branche exprime l’offrande de la requête que le Dharma soit accessible à tous.
La sixième formule l’offrande de la supplication par laquelle nous encourageons l’action bénéfique des Bouddhas dans le monde.
Ces six branches se concluent par l’offrande de la dédicace de nos actions spirituelles à l’Éveil de tous les êtres, rappel du sens de notre démarche.

_ D’une grande richesse, cette prière est une pratique en elle-même.


Revenir au fil des infos en cliquant ici.